NAO 2019 : Une divergence entre les positions de la CFDT et la proposition de la direction

1
658

AugmentationsMercredi 20 mars avait lieu la seconde réunion NAO (négociation annuelle obligatoire) dédiée aux augmentations salariales en 2019.

La CFDT avait communiqué ses propositions :

  • une partie en augmentation générale que la CFDT souhaite maintenir, soit 0,45 % à attribuer, déduction faite de la part dédiée à l’augmentation de la prime d’ancienneté pour les non-cadres (0,05  %). La CFDT souhaite que ce 0,45 % soit attribué de façon uniforme à l’ensemble des salariés, ce qui reviendrait à attribuer environ 3,4 points à chaque salarié ;
  • une partie en augmentation individuelle suivant les mêmes règles et la même masse que l’an dernier, 1,2 % du cadrage avec la reprise de la sélectivité mise en place en 2018, dans les mêmes conditions.

La Direction propose :

  • pas d’augmentation générale, mais l’attribution d’une prime identique pour tous de l’ordre de 115 €, comme en 2017;
  • des augmentations individuelles à hauteur de 1,2 %, laissées à la bonne discrétion des managers, sans règles de sélectivités. Ceci fait suite à des commentaires négatifs sur les règles de sélectivités qui conduisent à la non augmentation d’un nombre de  managers une année donnée et qui serait à l’orgine du départ de certains d’entre eux..
  • une compensation sur le salaire de l’impact de la fusion des régimes AGIRC-ARRCO (représentant 0,2 à 0,3 %). La méthode de calcul sera identique à celle réalisée pour la CSG : pour ceux qui perdent, une compensation sera faite ;
  • une enveloppe des non-cadres un peu plus favorable que celle des cadres.

La CFDT n’est pas favorable à l’attribution d’une prime qui n’a rien de pérenne et ne compense pas, même partiellement les effets de l’inflation.

La CFDT a fait remarquer qu’après avoir supprimé certaines règles pour le montant des d’augmentations, c’est maintenant celles liées à la sélectivité que la Direction veut supprimer. En un mot, chaque unité fera ce qu’elle souhaite en niveau des augmentations et en nombre de salariés augmenté.

Nous n’accepterons pas cela !

Pour plus de détails sur la réunion du NAO du 20 mars cliquer.

La prochaine réunion aura lieu le 28 mars. N’hésitez pas à commenter ce communiqué pour nous faire part de vos opinions sur cette NAO et à faire part de vos propositions alternatives sur notre page « à vous la parole libre !« 

Pour poster un commentaire vous devez être salarié à l’IRSN et donc avoir une adresse mail irsn.fr ou asn.fr (nous n’avons pas oublié nos MAD). Vous recevrez un code de validation à cette adresse (vérifiez dans vos SPAM) qui permettra de valider votre identité et de poster votre commentaire (sans que quelqu’un ne puisse usurper votre identité). Choisissez un pseudonyme pour que commentaires sont entièrement anonymes.

 

1 COMMENTAIRE

  1. C’est Incroyable ! 2 ans sur 3 oublié des AI et maintenant j’aurais encore moins cette année car il n’y a plus de sélectivité …
    Quand le principe de base est d’avoir une année sur deux … C’est TROP LOGIQUE d’arrêter le concept de sélectivité au bout de 3 ans !!!
    Comme par hasard c’est juste après l’année ou la sélectivité a été appliquée aux chefs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here