Recrutements et fidélisation des salariés

0
264

mutations_promotionsL’IRSN fait face à un taux de démissions inquiétant depuis 2017. De plus, un tiers des candidats décline la proposition d’embauche IRSN à l’issu du processus de recrutement. Force est de constater que l’attractivité de l’IRSN a baissé, notamment auprès de jeunes, et les salariés plus anciens font part de plus en plus de leur malaise auprès de nos élus. Pourtant, l’IRSN présente des atouts qui pourraient contribuer à (re)mobiliser ses salariés si quelques améliorations dans son fonctionnent étaient adoptées.

Nous proposons d’en défendre quelques-unes au cours de la prochaine mandature :

  • Stimuler l’initiative et la créativité :

La direction dit vouloir innover dans les modes de management pour faire évoluer les postures et pratiques des managers et mettre en œuvre de nouveaux modes de travail collaboratifs pour imaginer et déployer de nouvelles façons d’agir ensemble. De nouvelles formations pour les managers sont mises en place et la CFDT suivra les indicateurs relatifs à la participation à ces cursus de formation et espère que ces nouvelles façons d’agir ensemble permettront aux chercheurs et aux experts de pouvoir prendre leur place au sein de l’Institut.

Les salariés, et parmi ceux-ci, encore davantage ceux des « nouvelles générations », revendiquent plus d’autonomie pour donner libre cours à leur créativité. En ce sens, le fonctionnement en « mode projet » est une bonne solution pour satisfaire cette aspiration. Mais nous pouvons aller plus loin en proposant à chaque expert ou chercheur de l’Institut qui le souhaiterait, de participer, conjointement à son travail, à un projet de « recherche exploratoire » sur un sujet donné, en lien évidemment avec son activité.

  • Etre ouverts sur l’extérieur :

Par ailleurs, il faut encourager et faciliter, aussi bien pour les experts que pour les chercheurs, la participation à des congrès, aux réunions avec les autres organismes, pour valoriser le travail à l’extérieur, nouer des contacts avec des interlocuteurs d’autres organismes et donc au passage faire connaître l’IRSN.

Il faut également encourager la participation aussi bien des techniciens que des ingénieurs aux journées thématiques des sociétés savantes. Ces journées sont l’occasion de partager les bonnes pratiques avec d’autres personnes travaillant au CNRS, à l’université…sur des appareillages présents en un seul exemplaire à l’IRSN, de suivre l’évolution des techniques, etc…

Il faut également développer les actions d’ouverture à la société civile, qui permettent également d’avoir un retour de celle-ci sur ce que fait et dit l’IRSN tout en faisant là aussi connaître l’Institut.

Ces échanges avec l’extérieur permettraient de combattre le sentiment d’isolement étouffant vécu par beaucoup de salariés de l’institut.

  • Politique d’augmentation salariale :

Les compétences doivent être reconnues avec un même traitement d’augmentations individuelles que les salariés soient hiérarchiques ou pas.

  • Mobilité et  déroulement de carrière :

Les parcours professionnels doivent permettre à un salarié d’être mis à disposition ou détaché dans d’autres organismes (EPIC, CNRS..), ceci avec un suivi régulier par la direction déléguée au capital humain et la préparation bien en amont du retour du salarié à l’IRSN.

Par ailleurs, la CFDT a déjà dit qu’une piste de fidélisation serait que de l’expertise existe à Cadarache, ce qui permettrait :

    • d’alimenter l’expertise avec des salariés expérimentés en recherche en sûreté,
    • d’accroître la possibilité à Cadarache de diversifier son activité au sein de l’IRSN,
    • de fidéliser des experts, réduisant ainsi « la fuite des cerveaux » de l’expertise.

 

Pour ce qui concerne les recrutements, nous proposons de mettre en place une politique de pré-recrutement et faire connaître l’IRSN :

  • développer les recrutements après les contrats en alternance et les contrats de thèse,
  • aller faire connaître l’IRSN, et ses métiers, au sein des organismes de formation. Ceci peut être réalisé par le réseau des salariés de l’IRSN dispensant des enseignements, mais aussi en sollicitant des salariés volontaires.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here