Négociation sur la prise obligatoire de congés

0
48

covid-cfdtCe matin, 7 avril 2020, avait lieu la réunion de négociation sur la question de congés imposés pendant la période actuelle.

La direction a rappelé ce qu’a mis hier en avant le directeur général pendant la réunion extraordinaire du CSE:

– Nécessité pour certains de pouvoir se reposer,

– Participation à l’effort national, même si c’est difficilement quantifiable,

– Ne pas être mauvais élève auprès des tutelles, par rapport aux autres EPIC,

– Ne pas accroitre la masse salariale par augmentation des jours déposés sur le CET (suite à l’annulation de congés par certains salariés en avril).

La direction n’imposerait pas de période commune de prise de congés, mais imposerait de prendre 5 jours de congés, pas nécessairement consécutifs, avec validation hiérarchique dans une période allant jusqu’au 5 mai (à préciser peut-être fin mai). Ce serait pris en priorité sur les congés payés déjà acquis, puis sur le CET ou sur les JRTT libres, et en dernier lieu sur les congés payés de la période suivante.

La CFDT, compte tenu des situations particulières de chaque salarié.e, a proposé que l’effort soit fait par une limitation du nombre de jours de congés payés pouvant être déposés sur le CET (8 actuellement). Elle a demandé pour cela que lui soit fourni le nombre de jours (en distinguant les congés payés et les JRTT) déposés en 2018 et 2019 sur le CET début juin.

La prochaine réunion de négociation aura lieu mercredi 8 avril après-midi.

Et, toujours, des informations générales ici : https://www.cfdt.fr/portail/actualites/crise-du-covid-19/coronavirus-les-reponses-a-vos-questions-srv1_1100672

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here